Transformer un noyau de mangue en plante : comment faire à la maison ?

La mangue, le fruit d’or de l’été, est aimée non seulement pour sa chair douce et succulente, mais aussi car elle nous donne un cadeau de la nature après avoir dégusté le fruit – son noyau ! Le noyau de mangue ne doit pas être simplement jeté, il peut être planté pour obtenir un beau manguier.

Il est courant de jeter les graines de fruits après les avoir dévorés, mais imaginez si on pouvait les utiliser pour faire pousser des arbres fruitiers ? C’est exactement ce que nous allons examiner dans cet article. Nous allons explorer comment faire germer un noyau de mangue et le transformer en une belle plante à la maison !

Comprendre la Mangue

Origine et caractéristiques de la mangue

La mangue est un fruit tropical qui est très apprécié dans le monde entier pour sa chair sucrée et juteuse. Le manguier, dont le nom scientifique est Mangifera Indica, est originaire d’Asie du Sud, plus précisément d’Inde et de Birmanie.

Le manguier est un arbre à croissance rapide et peut atteindre une hauteur de 10 à 45 mètres dans des conditions naturelles favorables. C’est un arbre à feuilles persistantes avec une couronne dense et large. Les feuilles sont d’un vert brillant, alors que les jeunes feuilles ont une couleur rougeâtre. Les fleurs du manguier sont de petites fleurs blanches qui fleurissent en grappes. Les fruits, ou mangues, sont de forme oblongue et peuvent varier en taille et en couleur selon la variété.

Préparation de la graine

Choisir le bon noyau de mangue

La sélection du noyau de mangue idéal pour la germination n’est pas une tâche compliquée ou technique. Tout ce dont vous avez besoin est le noyau d’un fruit de mangue frais, mûr et en bonne santé. Généralement, les noyaux de mangues que nous mangeons sont parfaits pour la germination, car le fruit a atteint maturité.

Extraire le noyau de la mangue

Extraire le noyau de la mangue est une tâche simple qui nécessite un peu de soin. Après avoir dévoré votre mangue, vous êtes laissé avec le noyau. Nettoyez soigneusement le surplus de chair collée au noyau. Utilisez un petit couteau pour ouvrir délicatement la coquille dure extérieure, faites attention de ne pas endommager le noyau à l’intérieur. Après avoir retiré la coquille, vous êtes laissé avec la graine marron qu’on peut utiliser pour faire pousser un manguier.

Faire germer le noyau de mangue

Méthodes de germination du noyau de mangue

Une fois que vous avez la graine, il est temps de la faire germer. Il existe plusieurs méthodes que vous pouvez utiliser pour faire germer la graine – la méthode du verre d’eau et la méthode du sac en plastique.

La méthode du verre d’eau

La méthode du verre d’eau est probablement la plus simple et la plus populaire. Pour cela, vous aurez besoin d’un verre d’eau, de quelques cure-dents et de votre graine. Faites quatre petits trous à intervalles réguliers autour de la graine avec les cure-dents. Ces cure-dents font office de support de graine, permettant à ceux-ci de rester suspendus au sommet du verre avec la moitié inférieure immergée dans l’eau.

Assurez-vous de changer l’eau tous les deux jours. Cela contribue à prévenir la croissance de moisissures et de champignons. Après quelques semaines, vous devriez commencer à voir une petite racine descendre de votre graine. Réjouissez-vous de votre réussite. Votre graine a germé !

La méthode du sac en plastique

La méthode du sac en plastique est une autre méthode simple que vous pouvez utiliser pour faire germer votre noyau de mangue. Pour cette méthode, vous aurez besoin d’un sac en plastique à fermeture éclair (type sac de congélation), de quelques serviettes en papier et de votre noyau.

Mouillez légèrement les serviettes en papier et enveloppez votre noyau avec. Placez le tout dans le sac en plastique, fermez le sac et placez-le dans un endroit chaud comme le haut du réfrigérateur ou un rebord de fenêtre ensoleillé. Après quelques semaines, vous devriez voir une petite pousse sortir de votre noyau. Encore une fois, réjouissez-vous de votre succès. Votre noyau a germé !

L’entretien de la jeune pousse

Transplanter la jeune pousse

Après quelques semaines d’attente et de bons soins, votre noyau de mangue a produit une jolie petite pousse. Maintenant, il est temps de préparer votre jeune pousse pour la prochaine étape de sa vie.

Quand la pousse a atteint environ 15 cm de hauteur, il est temps de la transplanter dans un récipient plus grand. Un pot de terre cuite d’au moins 20 cm de profondeur avec un bon système de drainage fera l’affaire. La profondeur est importante, car les manguiers ont des racines assez longues.

Remplissez le pot de terreau et de compost. Le mélange idéal pour un manguier est une combinaison de 3 parties de terreau, 1 partie de compost et 1 partie de sable. Cela garantit un bon drainage et une aération adéquate des racines.

Faites un trou dans le milieu du sol et plantez-y votre pousse. Assurez-vous que la racine est bien couverte, mais que le haut de la pousse reste au-dessus de la surface du sol.

Prendre soin de votre manguier

Besoins en lumière

Maintenant que votre manguier est planté et prêt à grandir, il aura besoin de beaucoup de lumière. Un manguier a besoin d’au moins six heures de lumière par jour pour se développer correctement. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez les exposer au soleil direct. Une lumière indirecte mais brillante fera l’affaire.

Arrosage et humidité

L’arrosage de votre manguier devrait être modéré. Il faut laisser le sol sécher légèrement entre chaque arrosage. Pendant la saison de croissance (printemps et été), arrosez plus souvent, car le sol se dessèche plus rapidement. En hiver, vous pouvez réduire l’arrosage, car le sol reste humide plus longtemps.

Les manguiers préfèrent une atmosphère légèrement humide. Pour maintenir l’humidité, placez le pot sur un plateau rempli de galets et d’eau. L’évaporation de l’eau augmentera l’humidité autour de la plante. Assurez-vous cependant que le fond du pot ne touche pas l’eau.

Engrais

Pour aider votre manguier à se développer, nourrissez-le avec un engrais organique équilibré une fois tous les deux mois pendant la saison de croissance. Les manguiers, en particulier les jeunes, sont sensibles à l’excès de sel dans le sol, évitez donc d’utiliser des engrais chimiques qui pourraient augmenter la teneur en sel du sol.

Tailler votre manguier

Pour maintenir votre manguier à une taille gérable, il peut être nécessaire de le tailler. La taille est mieux faite au début du printemps, juste avant le début de la saison de croissance. Taillez les branches plus âgées pour encourager de nouvelles branches et une croissance équilibrée.

Conclusion

Faire pousser votre propre manguier à partir d’un noyau de mangue est une activité gratifiante et enrichissante. C’est une merveilleuse façon de recycler vos déchets de fruits et une excellente occasion d’apprendre et de comprendre le processus de croissance des plantes. Il est également intéressant de noter que, bien qu’un manguier cultivé à partir d’un noyau de mangue puisse ne pas fructifier en raison de la nature de la pollinisation croisée des manguiers, il reste une belle plante d’intérieur qui apporte une touche tropicale à votre maison !

Alors la prochaine fois que vous dégusterez une délicieuse mangue, pensez à ne pas jeter le noyau et essayez plutôt de faire pousser votre propre manguier !

Tags :

Partager :

Articles simillaires

S'inscrire À Notre Newsletter

Soyez le premier au courant de nos astuces et conseils