Tout sur le rosier Dee

Le Rosier « Dee Dee Bridgewater » est une variété de rosier grimpant possédant un feuillage caduc. Cet arbuste peut atteindre les 3 mètres de hauteur pour un étalement identique. Remontant, ce rosier offre des grosses fleurs doubles au parfum puissant et frais, idéal pour décorer le jardin. Le rosier grimpant est d’ailleurs plus facile à planter et à entretenir que le rosier basique, ce qui le rend accessible aux jardiniers novices.

C’est quoi un rosier remontant ?

Le rosier de type remontant ne grimpe en réalité pas tout seul. En effet, à la différence des vignes vierges ou des clématites, le rosier remontant doit être attaché sur un support au fur et à mesure de sa croissance pour pouvoir couvrir complètement un espace vertical.

Idéal pour être installé au pied d’une pergola ou sous une arche, le rosier remontant réclame une immense quantité d’eau pour se développer au cours des mois qui suivent sa plantation. De ce fait, il est important de toujours s’assurer que son pied soit toujours arrosé à l’aide d’un arrosoir, d’un tuyau ou d’un goutte-à-goutte. Il n’est pas conseillé d’attendre que la pluie fasse office d’arrosoir car :

  • Primo, cela ne sera pas suffisant pour nourrir la plante ;
  • Deuxio, la pluie pourrait causer des brûlures avec le soleil et favoriser l’apparition de maladies due aux champignons.

Ainsi, pour s’assurer que le sol reste constamment humide, il est conseillé de pailler le sol au moins 60 cm autour du pied du rosier.

Qu’est-ce que le rosier Dee ? 

Comme dit précédemment, le rosier Dee est une variété de rosier remontant qui affiche de sublimes feuilles roses et caduc durant le mois d’Avril jusqu’au début du gel en Novembre. Le rosier Dee possède notamment une hauteur considérable de 3 mètres pour un étalement identique.

Comment entretenir un petit rosier d’intérieur ?

L’entretien d’un rosier d’intérieur passe par de nombreuses étapes. Lorsque celui-ci est parfaitement entretenu, il offre une floraison longue et abondante, avec des feuilles riches en parfums.

Pour l’entretien d’un rosier d’intérieur, il faudra :

  • Installer le pot du rosier à un endroit lumineux et aéré, en faisant attention à ne pas trop l’exposer aux sources de chaleur ;
  • Arroser régulièrement la plante afin d’éviter qu’elle ne se dessèche ;
  • Faire un apport en engrais « spécial plantes fleuries » toutes les trois semaines environ ;
  • Supprimer les fleurs fanées en faisant attention à ne pas abîmer les boutons.

Comment entretenir un rosier Dee ?

La plantation du rosier Dee

Les rosiers « Dee Dee Bridgewater » sont disponibles à la vente sous deux formes :

  • En racines nues ;
  • En pots.

Ceux en racines peuvent être acquis vers le mois de Novembre jusqu’en Mars, car le rosier sera en période de dormance entre ces mois. Il ne sera donc plus doté de feuilles durant cette période. Tandis que les rosiers en pots sont disponibles tout au long de l’année.

Le rosier en racines nues craint fortement le gel et la sécheresse. De ce fait, s’il n’est pas planté directement, il faudra mettre la plante en jauge (de terre ou de sable) afin que les racines ne sèchent pas.

Pour la plantation, il faut s’assurer que la plante se trouve bien au centre du trou de plantation. Ensuite, il faudra combler avec de la terre, jusqu’au collet. Le collet doit alors se trouver au niveau du sol. Il est préférable de favoriser l’utilisation de terre riche, bien drainée et sableuse avec une bonne exposition au soleil. Cela va permettre au rosier « Dee Dee Bridgewater » de fleurir abondamment.

Pour finir, il reste juste à tasser et à arroser le rosier.

L’entretien du rosier Dee

A la fin de l’hiver, le rosier Dee doit être taillé. Pour ce faire, il faudra couper les branches mortes ou malades et supprimer les branches centrales. Il ne sera nécessaire de garder que 5 à 7 branches.

Les branches doivent être taillées à 3 ou 4 œils en privilégiant si possible un œil qui part vers l’extérieur sur la tige.

Quel engrais pour le rosier Dee Dee ?

L’engrais est un facteur clé pour une bonne floraison des rosiers. Mais plutôt que de partir sur des engrais chimiques qui sont nocives pour l’environnement, il est préférable de miser sur le naturel. Pour cela, le jardinier a le choix entre :

  • Le marc de café ;
  • Le purin d’ortie ;
  • Les peaux de bananes :
  • L’urine ;
  • Les cendres de bois.

Quels sont les différents types de rosiers ?

Actuellement, on dénombre 10 espèces différentes de rosiers :

  • Les rosiers anglais ;
  • Les rosiers buissons à grandes fleurs ;
  • Les rosiers buissons à fleurs groupées ;
  • Les rosiers grimpants ;
  • Les rosiers arbustifs ;
  • Les rosiers lianes ;
  • Les rosiers couvre-sol ;
  • Les rosiers tiges ;
  • Les rosiers miniatures ;
  • Les rosiers anciens.
Tags :

Partager :

Sommaire
Articles simillaires
S'inscrire À Notre Newsletter

Soyez le premier au courant de nos astuces et conseils