Bénéficier du prêt avance rénovation pour réaliser des travaux de rénovation

 

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et que vous avez besoin d’un prêt pour de nouveaux projets immobiliers, alors le prêt viager hypothécaire est la solution idéale pour vous. Il vous permet d’emprunter gratuitement de l’argent, quelles que soient vos ressources. Le remboursement intervient en mettant en vente le logement après votre décès. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur le prêt viager hypothécaire.

 

Le principe du prêt viager hypothécaire

 

Le prêt viager hypothécaire est une combinaison entre le prêt hypothécaire et la vente en viager. En d’autres termes, il s’agit d’un prêt bancaire garanti par une hypothèque faite sur un logement appartenant à l’emprunteur. La somme empruntée est calculée en fonction de votre âge, de votre espérance de vie ainsi que de la valeur du bien immobilier. Ce type de prêt n’exige aucun remboursement régulier de votre vivant. Ce n’est qu’au moment de votre décès que le prêt sera automatiquement remboursé lorsque l’organisme prêteur saisira le bien en question. Il faut noter qu’il est possible de recourir à ce genre de prêt pour financer les travaux de rénovation de votre logement. C’est particulièrement le cas du prêt avance mutation et du prêt avance rénovation. Ce sont des déclinaisons du prêt viager hypothécaire. Ainsi, si vous êtes à la recherche d’un électricien à Lyon pour votre projet de rénovation, suivez ce lien.

 

Qui peut bénéficier du prêt viager hypothécaire ?

 

Le prêt viager hypothécaire est accordé à tout le monde sans aucune contrainte légale. En effet, il n’y a pas de condition de ressources (sauf pour le prêt avance rénovation), de santé ou d’âge pour en bénéficier. Cependant, vous devez être propriétaire d’un logement destiné à un usage exclusif d’habitation. Celui-ci peut donc s’agir :

  • de votre résidence principale ;
  • de votre résidence secondaire ;
  • d’un investissement locatif.

 

Le montant et le taux du prêt

 

En principe, vous pouvez emprunter entre 15 et 75 % de la valeur réelle du logement que vous mettez en hypothèque. Concernant les taux d’intérêts, ceux-ci sont libres, mais restent tout de même assez élevés. Par ailleurs, les intérêts annuels (à taux fixe) sont ajoutés à la somme due l’année dernière, chaque année.

 

Comment rembourser un prêt hypothécaire ?

 

Si en général le remboursement ne se fait qu’au moment de votre décès, d’autres cas peuvent se présenter :

 

La revente du bien

Vous avez la possibilité de revendre votre logement et ainsi de rembourser votre crédit viager hypothécaire.

 

Le remboursement anticipé total ou partiel

Vous pouvez également verser une indemnité de remboursement anticipé ou RIA auprès de votre prêteur pour pouvoir rembourser partiellement ou totalement votre prêt.

Tags :

Partager :

Articles simillaires

S'inscrire À Notre Newsletter

Soyez le premier au courant de nos astuces et conseils